Bête de course donne la parole à d’autres duos mordus de canicross, qu’ils soient simples amateurs ou compétiteurs, anonymes ou plus connus. Cette semaine, zoom sur le duo trio Adeline, Arrow et Locki.

Adeline et Arrow canicross.
Adeline et Arrow, son berger australien de 2 ans et demi.

Peux-tu nous faire une brève présentation de votre trio ?

Je m’appelle Adeline, j’ai 28 ans et j’habite en Moselle (initialement je viens de l’Essonne). Je suis vétérinaire depuis 4 ans. J’ai deux chiens, Arrow, berger australien de 2 ans et demi et Locki, berger hollandais à poils long de 15 mois. J’ai toujours eu des animaux depuis toute petite. Avec mon métier et une fois sortie de l’école, j’ai vite voulu avoir mon chien à moi. Arrow, je l’ai rencontré et choisi sur photo, et même s’il a fait beaucoup de bêtises petit (vraiment beaucoup !) aujourd’hui je suis sa première fan (il a beaucoup de fans, je dois le dire…). Locki lui aussi je l’ai rencontré et choisi en photo, il vient de Belgique et a fait beaucoup moins de bêtises qu’Arrow car il a été élevé avec Arrow et Vodka, la chienne de mon compagnon. J’ai choisi deux chiens de berger pour leur caractère travailleur et leur côté « famille »… Ils sont tous les deux sociables et sociabilisés car ils vivent avec 3 chats.

Décris-nous votre première rencontre…

J’ai rencontré Arrow la première fois sur le quai de la Gare Montparnasse quand je l’ai récupéré. Locki je l’ai rencontré dans son élevage en Belgique, également le jour où j’allais le chercher.

Quand, pourquoi et comment avez-vous débuté le canicross ?

J’ai commencé à courir avec Arrow en libre un peu avant qu’il ait un an car il avait vraiment un trop plein d’énergie à évacuer. Je courrais déjà seule, c’est donc assez naturellement que je l’ai pris avec moi. Les premières fois que je l’ai mis en mode canicross, j’avais une ceinture et lui un harnais non adapté à la traction, mais dès que j’ai vu qu’il aimait ça, j’ai investi dans un vrai harnais de traction et dans un baudrier pour moi (la ceinture remontait tout le temps et je ne me sentais pas en sécurité avec). Arrow était trop puissant pour moi au début et j’ai dû faire un entrainement de mon côté afin de pouvoir profiter pleinement de ses capacités. Je suis tombée une fois avec lui en forêt, dans la boue, j’étais littéralement recouverte de la tête au pied de gadoue… Et j’ai fini dans un lac aussi (Arrow n’avait pas le stop d’urgence non plus au début et il y avait beaucoup de canards ce jour là !) Je suis rentrée trempée à la maison, mais bien décidée à y retourner dès que possible.


Adeline et Locki, berger hollandais.
Locki a 15 mois et ne sait pas encore doser son énergie.

Depuis je me suis bien améliorée et lui aussi. Il maîtrise les différents ordres à connaître et on est devenus un vrai binôme. On est très fusionnels et on fait attention l’un à l’autre pendant les courses… Maintenant c’est avec Locki que ça devient « compliqué » car il est très, très, très puissant et tout foufou. Je galère à le suivre derrière, je me suis d’ailleurs fait une entorse de la cheville avec lui il y a quelques semaines.

Qu’est-ce que vous apporte ce sport ?

Ce sport m’a permis de créer un lien très fort avec Arrow, de sortir de chez moi même quand il pleut, que je ne suis pas d’humeur ou qu’il fait nuit ! Et lui, ça lui permet de se défouler, de rencontrer d’autres chiens et de partager du temps avec moi (et moi avec lui). Je décris surtout Arrow car Locki est dans ses débuts, donc j’ai moins de recul avec lui.

Adeline et Arrow compétition.
Grâce au canicross, Adeline a tissé des liens très étroits avec ses chiens.

Les défauts et les qualités de tes chiens en canicross ?

Arrow n’a plus trop de défauts à l’heure actuelle, j’ai eu beaucoup de chance. Il a appris très vite et aime vraiment ça… Les points que j’essaie d’améliorer maintenant touchent surtout à la cani-trottinette mais en général ses erreurs viennent des miennes, donc c’est surtout à moi de me corriger…

Locki lui me montre ce que c’est d’avoir un chien qui ne comprend pas tout du premier coup (ou du deuxième, ou même du 20e !). Il ne connaît pas encore les ordres gauche et droite, ne sait pas doser son énergie mais commence à intégrer le stop. Mais je ne désespère pas, je sais que pour certains chiens l’apprentissage est plus long. Ceci dit, sur une course je finis quand même 1ère féminine avec Locki, ce qui n’est pas trop mal.

A quelle fréquence courez-vous et sur quelle durée/distance ?

En mode canicross, je cours deux fois par semaine, une fois le mercredi soir avec mon club (Let’s Dog) et une fois le dimanche en sortie longue. Je prends soit l’un soit l’autre, jamais les deux en même temps car ensemble ils sont trop puissants pour moi. Mon compagnon pratique lui aussi donc c’est lui qui prend le deuxième chien quand j’en ai déjà un.

Avez-vous déjà participé à des compétitions de canicross ?

Quelques mois après mes débuts en canicross avec Arrow, j’ai eu la chance de rencontrer une autre personne qui pratiquait ce sport, Antoine. Il m’a donné des conseils et m’a surtout aidée à courir mieux seule, point très important pour courir mieux en binôme par la suite… (Merci Antoine !) Il m’a emmenée à ma première compétition dans le Nord de la France à Givet et j’ai fini sur le podium ! Un vrai coup de pouce pour me motiver à m’entraîner encore plus… J’en ai fait d’autres depuis, d’autres podiums, avec Locki et Arrow.

Compétition Adeline et Arrow.
Pour leur première compétition ensemble, Adeline et Arrow on fait un podium !

Locki moins car il a eu un an il y a peu. J’adore l’ambiance qu’il y a sur les courses, l’entraide entre les coureurs, voir les chiens survoltés au départ. Mais ce que je préfère bien sûr c’est le moment où il n’y a que Arrow et moi (ou Locki et moi) mais je ne vais pas trop en faire sinon on va dire que je suis gaga de mes chiens… 😉

Quel est ton meilleur souvenir ou ta plus belle expérience en canicross ?

Mon plus beau souvenir c’est ma première compétition et ma première coupe (premier podium) je pense que je ne l’oublierai jamais.

Quel matériel de canicross utilises-tu ?

En ce moment j’ai un baudrier Speedy de chez Zéro DC et pour Arrow un harnais X-back de Manmat. On a également une lumière clignotante pour Arrow, un collier GPS pour Locki, une lampe frontale, une montre Garmin. Pour les chaussures, je cours avec des Speedcross de chez Salomon ou des All out crush light de chez Merrel. C’est super dur de trouver la bonne chaussure faite pour soi.

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui souhaiterait se lancer ?

Je lui dirais de foncer, l’important c’est pas tant la performance, mais de partager quelque chose avec son chien et surtout de créer son binôme. Je suis canicross addict ça c’est sûr ! Et j’espère que c’est contagieux et que ceux qui hésitent encore franchiront le pas !

Merci Adeline !

Tu pratiques le canicross ? Tu es compétiteur ou simplement amateur et tu souhaites partager ton expérience dans cette rubrique ? Contacte-moi !

Cet article t’a plu ? Encourage nous en likant cette page ou en la partageant 🙂

 
Tu peux aussi nous retrouver sur Instagram et Twitter !

Auteur

Journaliste au caractère bien trempé, accro à ses baskets et à son chien. Blogueuse course à pied et canicross

Écrire un commentaire

 

Plus dans Canicross
Océane porte Snoopy canicross.
Duo mordu de canicross : Océane et Snoopy

Bête de course donne la parole à d’autres duos mordus de canicross, qu’ils soient simples amateurs ou compétiteurs, anonymes ou...

Fermer