Bête de course donne la parole à d’autres duos mordus de canicross, qu’ils soiient simples amateurs ou compétiteurs, anonymes ou plus connus. Cette semaine, zoom sur le duo Sébastien, président des CaniPirates et Bali, son dynamique Jack Russel.

Peux-tu nous faire une brève présentation de votre duo ?

Moi c’est Sébastien, bientôt 32 ans et toutes mes dents, je suis de Colombes en région parisienne et depuis 7 ans je partage ma vie avec mon Jack Russel Bali.
Le Jack est une race qui m’a toujours attiré car je voulais un petit chien dynamique avec du caractère. Le Jack c’est un petit chien qui se prend pour un gros. Ca aussi, ça m’a beaucoup plu.

Décris-nous votre première rencontre…

Bali est un sudiste car il vient d’un élevage proche de Carcassonne. Quand l’éleveur m’a montré les chiots, je l’ai pris dans mes bras et son réflexe a été de vouloir croquer mes lunettes de soleil. Je me suis dit qu’il devait avoir son petit caractère, c’est ce que je cherchais. C’était également le seul jack tout blanc, ce qui m’a plu car il était différent des autres.

Il y a deux ans, avec ma copine nous avons pris Limon, un berger belge Tervuren avec qui nous pratiquons également le canicross depuis ses 12 mois. C’est une race plutôt calme mais qui aime le sport.

Bali canicross top départ.
Bali est un petit chien très motivé, toujours à fond en attendant le départ.

Quand, pourquoi et comment avez-vous débuté le canicross ?

J’ai découvert le canicross par hasard : à l’époque j’allais régulièrement courir mais Bali était toujours en libre. Un jour j’ai tapé « courir avec son chien » sur Internet et je suis tombé sur le canicross.
J’ai vu qu’il y avait une course pas très loin de chez moi, j’ai voulu essayer pour voir ce que c’était et surtout si ça plaisait à mon chien. J’ai acheté tout le matériel sur place, et quand nous avons pris le départ j’ai vu un Bali compétiteur qui n’attendait qu’une chose, partir à fond les ballons ! Je ne le savais pas encore mais la folle aventure canicross venait de commencer !

Qu’est-ce que vous apporte ce sport ?

Le canicross m’a apporté plusieurs choses :
• La première, c’est le partage et la complicité avec mes chiens. Quand nous sommes sur la ligne de départ nous formons un duo où nous aurons besoin l’un de l’autre, un moment où le monde extérieur n’existe plus et où nous sommes focalisés sur notre effort. A chaque fin de course je suis fier de ce que Bali et Limon réalisent car ils se donnent à 200% pour notre binôme.
• Le canicross m’a également permis de rencontrer une communauté de passionnés qui sont avec le temps devenu des amis que j’ai plaisir à voir à chaque course.
• Et enfin le canicross m’a apporté depuis bientôt 2 ans les CaniPirates, le club que je préside. 

Sébastien et Limon canicross.
Sébastien court parfois avec Limon, le Tervueren qui a rejoint la famille depuis deux ans.

Les défauts et les qualités de ton chien en canicross ?

Le défaut de Bali, c’est le fait qu’il soit de petite taille car forcément du haut de ses 6kg il ne tracte pas plus que ça. Sa grande qualité, c’est sa détermination. Quand je suis sur la ligne de départ avec lui je sais qu’il sera à fond tout le long.
Pour Limon, sa petite faiblesse ce sont les côtes. Il n’a pas encore compris qu’il fallait aussi tracter dans les montées. C’est un point qu’on va essayer d’améliorer. Tout comme Bali,  sa force c’est qu’il a un sacré mental et fait tout pour donner le meilleur de lui-même.
Ce qui me rend fier d’eux ? Leur capacité à ne rien lâcher en donnant tout pour notre binôme.

À quelle fréquence courez-vous et sur quelle durée/distance ?

La semaine ma copine va courir avec eux, souvent en libre et le week-end nous faisons les entraînements avec les CaniPirates.
Nous faisons des parcours de 5-6km et quand je cours en libre avec eux, je cours sur des distances un peu plus longues.
Pour les différents types d’entraînement, ça dépend de la météo et de la période. Nous faisons aussi bien du libre que du tracté.

Sébastien et Bali canicross.
Sébastien, rugbyman, forme une équipe de choc avec Bali, petit Jack de 6 kilos.

Avez-vous déjà participé à des compétitions ?

Oui depuis bientôt 4 ans je participe régulièrement à des canicross en compétition.

Quel est ton plus beau souvenir en canicross ?

J’ai beaucoup de très bons souvenirs en canicross mais je pense que le meilleur restera notre participation avec Bali au Championnat d’Europe de canicross en République Tchèque.
Bali était de loin le plus petit chien de la compétition, nous y étions avant tout pour vivre et partager une aventure. Le parcours proposé était vraiment physique mais nous étions prêts à ne rien lâcher ensemble.
Le dimanche lors de la seconde manche nous sommes arrivés forcément derniers, mais le public a fait une ovation à Bali lors de notre arrivée. Pendant un instant nous aurions plus croire que nous avions gagné :p

Le pire souvenir ou plus mauvaise expérience ?

Je n’ai aucun mauvais souvenir ou mauvaise expérience, toutes les courses nous ont permis de progresser.

Bali canicross jack russel
Du haut de ses 6 kilos, Bali ne tracte pas beaucoup mais fonce droit devant lui sans rien lâcher.

Quel matériel utilises-tu ?

Pour Bali : un harnais zero DC Short. 
Pour Limon : un harnais Manmat Non Stop. 
Pour moi : un baudrier zero DC. 

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui souhaiterait se lancer ?

Le plus important est de partager cet instant avec son animal en s’amusant. Quand nous sommes sur la ligne de départ, nous avons tous un côté compétiteur, mais le canicross c’est avant tout un moment de partage avec son chien.
Si vous hésitez à vous lancer dans le canicross, ne perdez pas une seconde et foncez ! Mais attention, on devient très vite canicross addict !

Merci Sébastien !

Retrouvez les aventures des CaniPirates sur Facebook et toutes les infos sur leur site Internet.

Cet article t’a plu ? Encourage nous en likant notre page Facebook ou en la partageant 🙂

Tu peux aussi nous retrouver sur Instagram et Twitter !

Auteur

Journaliste au caractère bien trempé, accro à ses baskets et à son chien. Blogueuse course à pied et canicross

Écrire un commentaire

 

Plus dans Canicross
Trio mordu de canicross : Léa, Laïka et Lou

Bête de course donne la parole à d’autres duos mordus de canicross, qu’ils soient simples amateurs ou compétiteurs, anonymes ou...

Fermer