Marathon pluvieux, marathon heureux ? Mon oeil oui ! Je ne pensais pas qu’il était possible de souffrir autant sur une course jusqu’à ce lundi 8 mai. Mixez excès de confiance, erreurs de débutants, météo typique du nord et parcours ponctué de nombreux faux-plat, vous obtiendrez le marathon de la mort. Heureusement, j’ai quand même battu mon RP, gagné une belle médaille et fait de chaleureuses rencontres.