Le 14 novembre 2016, je me lançais, un peu fébrilement et pleine de doutes, dans la grande aventure du blogging. Après plusieurs semaines de réflexion, je décidai qu’il était enfin temps d’arrêter de pourrir mon entourage avec ma course à pied et mon canicross pour pouvoir m’adresser à des gens qui s’intéressent davantage à ces sujets. Des mordus, comme moi. Et ça tombait bien, car s’il existait déjà des centaines de sites dédiés au running, très peu étaient consacrés à ce sport canin

Un an après, je cours, écris et partage mon quotidien avec vous avec toujours autant de passion. Et pour fêter cet événement, j’avais bien envie de dresser un premier bilan (pas le dernier j’espère !). Ca part un peu dans tous les sens, mais voilà ce que j’ai retenu au cours de ces douze derniers mois.

Une super communauté :

Heureusement que je n’avais pas prévu de payer un coup à tout le monde pour ce premier anniversaire, car j’aurais dû casser mon PEL ! Plus de 10 000 personnes, tous réseaux sociaux confondus (Facebook, Instagram, Strava, Twitter, Google+ …), ça en fait du monde ! Et aucun relou dans tout ça ! Et oui, j’ai la chance d’avoir une communauté hyper sympa et surtout bienveillante, ce qui n’est pas le cas de toutes les blogueuses. Nous ne sommes pas toujours d’accord sur tout, mais c’est aussi ce qui fait la richesse de nos échanges autour de nos passions communes que sont le running et le canicross. Il y a 1000 manières de pratiquer nos sports, le plus important est que chacun y prenne du plaisir, toujours dans le respect de l’autre. Merci d’être toujours plus nombreux à suivre nos péripéties au quotidien, ça motive encore plus et ça fait chaud au coeur !

De sympathiques rencontres :

Je suis de nature pipelette à la base mais quand on me branche canicross ou course à pied, je ne m’arrête plus ! C’est donc naturellement qu’avec certains d’entre vous, les échanges se sont parfois multipliés, éternisés, devenant tellement réguliers qu’ils sont passés du virtuel à la réalité. Autour d’une bière, d’une bouffe, d’un entraînement ou même d’une course, j’ai passé de très bons moments avec plusieurs d’entre vous. Certains, avec qui je partage les mêmes valeurs du sport et bien sûr d’autres points communs, sont même devenus des amis. Je n’ai pas encore eu la chance de rencontrer tout le monde, mais les occasions en 2018 sont assez nombreuses pour que ça puisse être enfin le cas.

Il y a aussi ces marques –Wamiz, Non-Stop Dogwear France, Douzaleur, Fenril, Canicross Addict – Parole de Canicrosseur, Brubeck, notamment – qui m’ont fait confiance en me permettant de tester leurs produits et / ou de vous les faire gagner à travers des jeux concours auxquels vous avez été très nombreux à participer (à ce propos, une petite surprise arrive très bientôt…). Avec certaines, les contacts vont même au-delà du simple partenariat. Là encore, des échanges sympathiques et enrichissants.

Un an de blog - Lo et Lupo
Un an de blog, ça s’arrose non ?

Du temps… beaucoup de temps :

Ce blog, c’est aussi énormément de temps. Il y a tout ce que vous voyez : les photos, les publications sur les réseaux sociaux, les articles à écrire, à mettre en forme, les commentaires auxquels il faut répondre. Mais il y a également toute la partie invisible : développer des partenariats avec des marques de canicross et de running pour vous permettre de gagner des lots sympas lors de jeux concours, gérer la partie technique du site (merci Monsieur Bête de course sans qui je serais devenue chauve à force de m’arracher les cheveux),  s’occuper du référencement (encore merci Monsieur Bête de course), répondre aux nombreux mails et messages que je reçois en privé, dénicher de nouveaux sujets à traiter, être en une veille permanente sur Internet. Bref vous l’aurez compris, des heures et des heures de sieste en moins si on met tout bout à bout depuis le début 😉 Mais quand on aime…

Ma récompense, c’est votre fidélité, vos réactions, partages et encouragements. Et bien sûr, ces quelques chiffres qui font très plaisir : 59 articles publiés, plus de 50 000 visites et 35 000 visiteurs en un an. Les trois pays les plus représentés sont, dans l’ordre : la France, la Belgique et le Canada. Un grand merci à vous qui même de très loin, suivez de près nos aventures ! Enfin, les trois articles qui vous ont le plus plu sont : Running, les 5 phrases qui m’énervent, Running, la vie avant / après et Canicross, mes conseils pour bien débuter et s’éclater.

Des (mauvaises) surprises :

Quand tu passes autant de temps à travailler bénévolement sur un projet qui te tient à coeur et que tu découvres que parfois tes articles sont plagiés par certains de tes confrères (journalistes ou blogueurs), ça t’énerve forcément un peu (voire beaucoup… souviens toi que j’ai des origines italiennes 😉 ). Bref, c’est un peu le revers de la médaille et si hier je montais direct dans les tours, aujourd’hui j’essaye de relativiser comme je peux en me disant que c’est plutôt flatteur si mes sujets « inspirent ». D’ailleurs, vous inspirez vous aussi puisque la palme des articles les plus pompés revient aux interviews Duos mordus de canicross que je rencontre de plus en plus souvent sur les autres blogs dédiés aux sports canins.

Internet et les réseaux sociaux, ce sont de chouettes rencontres comme je le disais plus haut, mais ce sont aussi des mentalités que j’aurais préféré ne jamais croiser comme ces coureurs qui font passer leur amour des podiums avant celui de leur chien. Bon, heureusement ces personnes sont minoritaires et la grande majorité des canicrosseurs / coureurs véhiculent de belles valeurs et des messages positifs.

Ces douze derniers mois, j’ai aussi pu découvrir l’envers du monde merveilleux des réseaux sociaux  : on peut y acheter des followers (quand t’en gagnes 1000 dans la nuit, y’a pas de miracle…), payer un robot pour liker des photos à notre place ou transformer une photo pourrie en réel chef d’oeuvre grâce à une palette de filtres qui ferait pâlir de jalousie Andy Warhol. Des méthodes pas très cathos dont certains usent et abusent pour gonfler leur popularité. Dès le début de ce blog je me suis fait une promesse : ne jamais tomber dans ces pratiques et rester spontanée / authentique avec vous quels que soient les enjeux / appâts à clé. Un an après, ma position là-dessus n’a toujours pas changé. C’est aussi pour cette raison que j’ai choisi de ne pas vous épargner pas ma tronche de cake non maquillée au réveil et mes cheveux dégoulinants de sueur après une séance 😉

Des dizaines de photos ratées :

Avec son flair aiguisé et son énergie débordante, Lupo est un redoutable chasseur et un excellent canicrosseur mais il ne sera jamais un chien de cirque, encore moins un chien mannequin (c’est pourtant pas la beauté qui lui manque :p ). Le prendre en photo pour illustrer nos sorties et nos articles sur les réseaux ou sur le blog au quotidien est pour moi un véritable casse-tête tant il a la bougeotte et moi peu de patience… J’ai donc souvent frôlé la crise de nerfs, quand à 8h du mat après 1h de run sous la flotte il fallait encore faire poser la bête avant de rentrer manger (Dieu sait à quel point ce verbe compte pour moi !) pour tenter d’obtenir un cliché qui soit potable ! Pour une photo réussie, ce sont à chaque fois des dizaines d’autres qui sont ratées. Heureusement qu’on ne vit plus à l’ère de l’argentique, ce chien et ce blog m’auraient coûté une blinde ! Les images parlent d’elles-mêmes, je vous laisse avec ce petit échantillon de nos plus beaux ratés 😉

Tu ne likes pas encore notre page Facebook ? Pour suivre nos aventures au quotidien c’est par ici 🙂

Tu peux aussi nous retrouver sur Instagram et Twitter !

Auteur

Journaliste au caractère bien trempé, accro à ses baskets et à son chien. Blogueuse course à pied et canicross

Écrire un commentaire

 

Plus dans Bêtes, Canicross, Course
Compte-rendu du canicross de Forges-les-eaux

Un parcours de 5km avec un chien plus petit que mon chat et que je n'avais jamais vu de ma vie,...

Fermer